Communiquer aujourd’hui, pour exister demain !

Communiquer aujourd’hui, pour exister demain !

N’en doutons pas : si l’ensemble des grandes entreprises accordent une attention toujours grandissante à leur stratégie marketing et communication, et y consacrent des budgets allant crescendo, ce n’est pas un hasard. Selon une étude menée en 2016 par le cabinet d’audit EY, les entreprises Françaises ont investi sur l’année 2015 pas moins de 46,2 milliards d’euros dans la communication. Une dépense largement supérieure à leur budget R&D, pourtant essentiel à leur croissance. La digitalisation de l’économie n’est pas étrangère à cette envolée, et l’investissement dans la communication digitale représente à lui seul 2,8Md€ pour 2015. L’hyper-connexion et l’explosion des réseaux sociaux n’ont en effet laissé que peu d’alternatives aux entreprises : il faut communiquer aujourd’hui, pour exister demain. C’est à cette réalité qu’ont fait face les grandes marques durant la dernière décennie. En adaptant leur stratégie marketing, en intégrant les nouveaux outils et médias à leur démarche de communication, en exploitant les nouvelles technologies de connaissance client offertes par la data, les grandes entreprises ont anticipé l’exigence d’une communication en pleine mutation. Car aujourd’hui, pour ces sociétés, avoir une existence légale ne se suffit pas. Il faut, aussi, développer et cultiver une existence digitale. Être visible, occuper le terrain, capter l’attention, susciter l’intérêt… Communiquer est devenu essentiel.

PME / TPE : L’ENJEU COMMUNICATION

Pourtant, il semble que cette prise de conscience face aux nouveaux enjeux de la communication ne concerne pas toutes les catégories d’entreprises. C’est ce que tendent à montrer les chiffres issus d’une recherche menée en 2016 par INSEE première. Selon cette étude, un tiers des sociétés Françaises de moins de 50 salariés n’ont ni site Web ni compte sur les réseaux sociaux, contre 11% pour les sociétés de 50 à 249 salariés, et seulement 5% pour les sociétés de plus de 250 personnes. Même constat concernant l’usage par les entreprises des réseaux sociaux : la progression des sociétés Françaises de plus de 50 salariés utilisant les réseaux était de +14 points entre 2013 et 2015, contre seulement +9 points pour les entreprises de 10 à 49 salariés. Seulement 31% de ces dernières disposaient alors d’un compte sur un réseau social, contre 57% pour les sociétés de 250 personnes et plus.
Face aux enjeux de l’ère digitale, une partie des PME fait donc exception à la règle. Et ramené à l’échelle Européenne, ce constat est encore plus flagrant : en France, les sociétés de moins de 50 salariés sont 63% à détenir un site web pour une moyenne européenne de 72%, un rapport qui trouve l’équilibre chez les entreprises de plus de 50 salariés, dont neuf sur dix sont présentes sur la toile via un site web, en France comme en Europe.
Pour autant, ces sociétés de petite et moyenne taille sont elles à l’abri de l’oubli ? Echappent elles aux exigences d’un environnement de plus en plus digitalisé, dont la multiplicité et la diversité des supports et outils de communication imposent un effort de visibilité constant ? La réponse est assurément non. Car si cette non prise de conscience, traduite par l’absence de stratégie de communication , et de stratégie digitale, n’est pas pour l’instant trop lourde de conséquences pour les entreprises matures, ayant construit leur clientèle, leur renommée et leur réputation sur un modèle classique, éloigné du digital, elles menacent dès à présent la survie même des jeunes entreprises. Ces dernières démarrent en effet leur existence avec comme seul choix que d’exister, aussi, en mode 2.0. Et donc de communiquer. Ce qu’elles font, pour certaines plutôt bien, occupant l’espace laissé vacant par un tiers de leurs consœurs, et prenant, peu à peu, leur place. Le marketing n’aime pas le vide ! Les entreprises absentes aujourd’hui des espaces de communication disponibles, verront demain se diluer leur image dans le grand bain digital. Le syndrome de la transparence les effacera au fil du temps du paysage. Elles s’estomperont progressivement derrière le rideau opaque du manque de visibilité, jusqu’à atteindre l’oubli… Et ne plus exister. L’étude menée par Email-Brokers en 2014 montre l’évidente corrélation entre la disparition des entreprises et l’absence de stratégie digitale : 81% des sociétés Françaises ayant fait faillite en 2013 n’étaient pas présentes sur internet, ne possédant ni site ni compte sur les réseaux sociaux…

DE L’IMPORTANCE D’UNE STRATÉGIE DE COMMUNICATION POUR LES PME

Ce que les grandes sociétés ont réussi en investissant dans leur communication, et en faisant évoluer leur stratégie vers le digital, peut aujourd’hui servir à tous. Les petite et moyenne entreprises, bien que n’ayant ni les mêmes moyens, ni les mêmes objectifs que les grands groupes, ont tout intérêt à s’inspirer de cet effort, afin d’assurer leur pérennité pour les années à venir. La prise de conscience doit se généraliser, et la culture marketing imprégner l’ensemble des entreprises. Le choix d’un investissement dans une stratégie de communication incluant le digital s’impose assurément comme une priorité. Concevoir et diffuser des contenus pertinents, animer ses réseaux, positionner sa marque, affirmer son image, maîtriser sa réputation, diffuser avec force ses messages afin d’occuper les espaces de communication, font partie désormais des pré-requis qui offriront à l’entreprise, qu’elle que soit sa taille, l’opportunité d’exister demain.

L’AGENCE DE COMMUNICATION, PARTENAIRE DE LA COMMUNICATION DES PME

Il est cependant clair qu’intégrer au sein de ses équipes un service marketing et/ou communication n’est ni réaliste ni réalisable pour bon nombre de petites et moyennes entreprises. Mais pour peu que l’offre soit adaptée aux contraintes de ces sociétés, l’agence de communication apparaît comme le partenaire idéal pour l’accompagnement face à la transformation digitale.

SMAC! (lisez Stratégie, Mar­keting, Accompagnement, Communication) est un programme d’accompagnement spécifiquement construit pour les entreprises de petite et moyenne taille. Mis en place par l’agence Ævent® pour répondre aux besoins des PME-TPE, SMAC! aborde dans les conditions privilégiées d’un véritable partenariat, tout ou partie des principaux champs de la communication :
  • Conseils en stratégie de communication / stratégie de marque
  • Conseils en direction artistique sur l’ensemble des supports (web, print, audiovisuel)
  • Création de contenus éditoriaux (Newsletter, revue, dossier de presse)
  • Conception de campagnes (campagne de presse, campagne de mailing)
  • Animation des outils web (gestion et animation des sites web)
  • Community management (animation des réseaux sociaux, apport de contenus…)
  • Etude de mise en place de projet (campagne événementielle, de communication…)
  • Relations de presse (web & presse traditionnelle)
SMAC! offre ainsi aux PME une réponse adaptée à leurs besoins, à travers un accompagnement global forfaitisé sur l’année, et permettant à l’entreprise de développer une stratégie de communication efficace et pérenne, de mettre en place et entretenir des outils adaptés, de dynamiser son rayonnement, son image et sa notoriété, de concevoir, développer et publier des contenus… En deux mots : de communiquer.
Et communiquer aujourd’hui, c’est exister demain !

Et communiquer aujourd’hui, c’est exister demain !

 

Conseil en communication

Post by Gil Fallet

Comments are closed.